Le rôle du courtier en rachat de crédits

Malgré la flexibilité des conditions de souscription à un prêt, les emprunteurs ressentent toujours le besoin de faire appel à un intermédiaire bancaire. Ils sollicitent surtout l'intervention de ce dernier lors d'une demande de rachat de crédits. Mais quelle est réellement la fonction de ce professionnel ?

Les spécialités du courtier en rachat de crédits

Depuis un certain temps, face à l'évolution des taux des prêts immobiliers, le courtier est de plus en plus sollicité par les particuliers. En fait, ces derniers ont pu conclure environ 40% de leurs contrats de crédits grâce à l'intervention de ce professionnel. Le rôle du courtier consiste à négocier les conditions du prêt. Dans le cas d'une demande de rachat de crédits sur le site http://www.expertisefinances.fr, le professionnel va représenter le contractant auprès de ses prêteurs potentiels. Il va essayer de négocier le nouvel emprunt de façon à ce qu'il avantage l'emprunteur. L'intermédiaire bancaire va surtout négocier la durée et le taux du prêt ainsi que le montant de la traite mensuelle. En outre, il prend en charge toutes les démarches administratives qui peuvent être parfois lourdes pour ne citer que le montage du dossier de rachat de prêts et le dépôt de la demande auprès des organismes prêteurs.

Un appui dans l'optimisation de l'accès au prêt

La hausse des taux d'intérêt détectée au mois de décembre 2016 a optimisé le marché de l'intermédiation bancaire. De nombreux emprunteurs, piégés par l'augmentation soudaine du montant des mensualités, ont décidé de souscrire un regroupement de prêts. Ils ont ainsi besoin d'un excellent service de courtage afin de trouver une solution durable et convenable. Le courtier est à même de trouver une offre de rachat de crédits avantageuse. Il ne faut pas oublier qu'un tel expert collabore avec plusieurs organismes financiers. Du coup, il est en mesure de trouver le partenaire idéal. Mais en ajout à tout cela, le professionnel est en mesure de faciliter l'accès au refinancement.


Article publié le 30 - 07 - 2017 par ftreca dans la categorie: > finance

Share on Google+