Lutter contre les puces avec l’American Staffordshire

Le propriétaire d’un American Staffordshire doit redoubler de vigilance avec les puces. Mieux vaut prévenir que guérir.

Un maître aux petits soins

L’American Staffordshire est un chien noble. Sa race est très ancienne, c’est un animal dont le courage et la férocité a infligé la peur et surtout le respect. Néanmoins, comme tous les chiens du monde entier, son premier ennemi est la puce. Sans des soins adéquats et une bonne hygiène, il peut en abriter des colonies. D’autant que l’animal aime les grands espaces, adore fouiner un peu partout dès que son maître lui lâche les brides. Lors des promenades, surtout en campagne, il peut ainsi contracter ces nuisibles. Ensuite, il peut les ramener à la maison. Son corps en souffrira, avec les démangeaisons. Mais le propriétaire ne sera pas aussi épargné.

Du coup, le meilleur traitement, c’est d’abord la prévention. Les vendeurs spécialisés proposent des produits antipuces de différentes formes. Il y a ceux qui se présentent en spray. En pipette, il y a également des comprimés pour chasser ces petits bestiaux. Et enfin, les colliers et les shampoings. Mais, si l’éleveur en a les moyens, le mieux c’est de recourir aux conseils d’un vétérinaire. Sans doute, certains diront que c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Mais, un spécialiste saura quel médicament acheter. Selon le degré de risque d’infestation du chien, sa santé… Au contraire, cela pourrait aider le maître à dépenser moins. En plus, il aura des conseils de prévention.

Une éducation stricte avec l’American Staffordshire

L’hygiène du chien dépend aussi de la volonté du maître. Surtout avec un American Staffordshire, un animal nécessitant une attention particulière. Le maître idéal pour ce chien est une personne autoritaire sans être méchante. Autorité ici ne veut pas dire des voix qui s’élèvent, que le chien pourrait prendre pour de l’agression. Autorité ici veut dire une discipline constante. Sans cela, la nature téméraire du chien prendra le dessus. Et il essaiera constamment de dominer son maître. le dressage doit donc se faire dès le plus jeune âge. Quand la bête est bien dressée, il est facile de le faire suivre les règles d’hygiène et de le tenir au pas.

Un chien bien dressé obéira à son maître dès que celui-ci pense qu’un lieu peut lui faire infesté par de puce. Pour les bains, cela se fera facilement. Tout comme les séances de brossage. Une bonne éducation l’empêchera d’avoir la bougeotte. Ces séances doivent se faire régulièrement. Le bain cela peut se faire tous les trois mois. A ce moment, il faut lui appliquer le shampoing antipuce. Pour le brossage, une fois par semaine est suffisant. Cette pratique est surtout destinée à lui chasser des poils morts et de garder son éclat. Durant le brossage, le maître peut aussi profiter pour vérifier s’il y a des puces sur son chien.

Des informations utiles

Pour lutter efficacement contre les puces, le propriétaire de l’Amstaff, autre nom de cette race, doit d’abord penser aux préventions. Il faut savoir que ces nuisibles ne se transmettent pas entre congénères canins. Les conseils du vétérinaire sont toujours utiles.
  


Article publié le 12 - 10 - 2017 par remenabila dans la categorie: > animaux

Share on Google+