Retraite et investissement au Vietnam est-elle profitable pour un Viet kieu ?

Retraite et investissement au Vietnam est-elle profitable pour un Viet kieu ?

19 mars 2019 0 Par Page

A une époque où tout le monde s’intéresse par la possibilité de passer une agréable retraite au Vietnam, il ne faut pas oublier que cela intéresse aussi les Viet kieu. Mais qu’est-ce qu’un VietKeu (ou Viet Kieu) plus précisément ? Il s’agit du nom que l’on donne à la diaspora vietnamienne, il s’agit de la plupart de personnes nées au Vietnam pour ensuite être adoptées en France. Là où cela prendre de l’importance, c’est que les conditions pour une retraite au Vietnam sont différentes pour les Viet Kieu et qu’il serait bon de les connaître pour avoir une idée de ses droits ou des formalités pouvant faciliter l’installation définitive dans le pays.

Est-ce vraiment rentable de faire valoir ses droits en tant que Viet Kieu ?

Généralement, parce qu’un VietKieu a acquis la nationalité vietnamienne à la naissance, il lui suffit de demander le « hôi huong » pour avoir moins de soucis. En pratique, le retraité ne cesse pas d’être français, mais c’est tout comme si c’était le cas, car les autorités retiennent le passeport ! Du coup, lorsque le retraité souhaite effectuer des déplacements, il devra le faire de la même façon que tous les autres Vietnamiens. Cela devient rapidement dérangeant pour les personnes qui disposent encore d’avoirs ou de la famille en France, car la demande de visa pour la France n’est pas toujours facile à obtenir. Beaucoup de Vietkieu veulent aussi acheter un appartement ou terrain en tant qu’investissement pour construire leur maison.

Ne pas demander le hôi huong , à moins de vouloir s’installer définitivement

Lorsque vous êtes un Viet-kieu et que vous pensez faire valoir votre nationalité vietnamienne pour ne pas être embêtés lors de votre retraite au Vietnam, cela vient avec tout un lot de formalités. Il y a en premier lieu l’obligation de faire rapatrier tous les avoirs, biens meubles et immeubles, les comptes en banque… de façon à ne plus rien à voir en Europe. Le retraité doit aussi verser une certaine somme dans une banque locale ! Ce compte au Vietnam, servira aussi pour la perception de sa retraite. Le Viet kieu sera donc soumis à la fiscalité vietnamienne sur le revenu ; à ce moment-là, la retraite d’un millier d’euros par mois est considérée comme étant une somme importante même si elle ne permet pas de joindre les deux bouts en France.

Comment prendre sa retraite au vietnam pour les viet kieu ou investissement

Qu’en est-il de vos droits en tant que français pour prendre sa retraite au Vietnam ?

En mettant en avant son statut de Viet kieu, un retraité devrait changer certaines choses dans son mode de vie ! Si la sécurité sociale couvre les Français en vacances au Vietnam, elle ne couvre cependant pas les visites que de ceux qui souhaitent y rester pour leur retraite. Bien que le coût des frais médicaux ne soient pas onéreux au Vietnam, il est toujours conseillé de souscrire à une assurance médicale locale. Toutefois, vous ne perdez pas votre droit de vote lors des élections en France.

Investir un terrain ou maison de retraite : comment venir au Vietnam en tant que retraité ?

Malgré un nombre important de maisons de retraite au Vietnam, il n’est pas nécessaire de s’y inscrire. Pour bien profiter de sa retraite, il serait préférable de procéder à la location d’une maison confortable entretenue par une ou deux femmes de ménage et se faire assister par une aide-soignante ou une infirmière pour les soins. Selon l’évolution de la législation, il pourrait être envisageable de faire l’acquisition d’un bien immobilier. Investir dans l’immobilier (acheter un terrain, une maison ou un appartement) peut être intéressant si vous voulez y rester plusieurs mois. Le guide pour investir et prendre sa retraite pour les Viet Kieu de Movetoasia a d’ailleurs couvert ce sujet pour aider les retraités à s’installer au Vietnam et y passer leur retraite. Comme le gouvernement essaie constamment de séduire la diaspora, il faut savoir surfer sur la tendance sans oublier que la balance peut facilement pencher d’un côté ou d’un autre. D’ailleurs, c’est pour cette raison que de nombreux retraités essaye de jauger la vie au Vietnam pendant quelques années, pour voir si leurs finances leur permettent réellement de vivre une belle vie, avant d’arrêter leurs décisions. L’erreur à ne pas commettre serait d’acheter une maison au nom d’une tierce personne, on ne peut être sûr à 100% d’être à l’abri d’un retournement de situation et se retrouver par la suite à la rue.

Allier son séjour au côté spirituel

Ceux qui veulent tenter l’expérience peuvent rejoindre les camps de retraite organisée par les moines bouddhistes. C’est un bon moyen de ne pas se sentir seul, d’être constamment en contact avec des personnes avec qui l’on peut manger et discuter ensemble, tout en gardant des moments pour la prière. Pour préserver le confort des locataires, il y a des bungalows individuels qui disposent de toutes les installations nécessaires pour un confort aux normes européennes. Aller dans la grande maison pour socialiser ou louer un bungalow individuel pour l’intimité, tout n’est plus qu’une question de goût et de préférence.

Viet kieu comme un vietnamien pour passer sa retraite au vietnam

Les retraités peuvent rester dans leur bungalow et profiter de la cuisine de leurs domestiques quand ils le souhaitent et partager de bons moments en société quand ils veulent. L’avantage du compte de retraite réside dans le fait que l’on peut y recevoir des visiteurs ou de la famille et même profiter de la proximité de la mer pour quelques petites escapades.

Que faut-il garder en tête pour un Viet kieu qui prend sa retraite ?

Être un Viet kieu peut certainement présenter des avantages sur les formalités administratives comme le visa, mais il faut constamment se poser la question si le jeu en vaut la peine. En effet, il ne faut jamais oublier que la situation des Vietkeus dépend en grande partie de la tendance politique du pays.

Même si les dirigeants promettent constamment des améliorations sur les conditions de ces derniers, il ne serait pas judicieux de baser les termes de sa retraite sur de telles promesses. Une autre réalité qu’il faut tenir en compte, c’est que le pays s’enfonce de plus en plus dans la pauvreté et que le coût de la vie devient de plus en plus cher, c’est pour cette raison que le gouvernement essaie de séduire les vietkeus car ces derniers représentent tout de même un atout considérable pour le pays. Ainsi, il est important de savoir peser le pour et le contre et de bien évaluer si l’on compte s’installer définitivement ou si l’on a encore un attachement quelque part avant de demander le « hôi huong ».